PREPARATION MENTALE

prepa3.png
prepa6.jpeg

Préparation mentale ?

 

La plupart des sportifs, des managers, des dirigeants ou encore des élus du monde politique font appel à des accompagnateurs de tout ordre - psychologues, coachs, psychothérapeutes, etc. - pour les préparer à certaines étapes importantes.

 

Cette pratique est la brique élémentaire de tout accès à la performance : parfaire sa connaissance de soi et (re)découvrir la grille de lecture de son fonctionnement afin de l’optimiser.

 

Mon approche de la discipline, plus spécifiquement dans le monde du sport, vise à muscler l’intelligence émotionnelle des sportifs pour faire de leur mental LA condition de tout succès. La performance est la résultante de leur alignementtête-cœur-corps.

Ce qui est appelé alignement en coaching est la mise en résonnance cohérente de deux types d’intelligence :

 

-l’intelligence opérationnelle mise en service d’un savoir (apprentissage, geste sportif, technique, métier, etc.),

et

-l’intelligence émotionnelle accueillant les émotions associées, les acceptant, les traitant et les mobilisant au service du bien-être fonctionnel de l’individu.

Dès lors que les peurs, les croyances, les messages contraignants (1), les injonctions parentales, éducatives, sociétales, culturelles, etc. inhibent le développement de l’intelligence émotionnelle et contraignent l’intelligence opérationnelle, toute recherche de performance au sens « d’exploitation optimale du potentiel » est limitée.

Se connaître pour utiliser son potentiel

 

Mon approche de la préparation mentale se divise en trois périodes selon un plan d'entraînement :

 

- Période 1 : connaissance de soi et développement du flow (2) , hors période de compétition, par le coaching et         l’équicoaching (3),

- Période 2 : préparation aux compétitions avec des exercices dédiés, directement issus des singularités identifiées en Période 1,

- Période 3 : retour d’expérience et plan de croissance.

 

 

(1) les messages contraignants ou drivers sont codés au sein du système limbique, au sens des étages successifs du cerveau selon Mac Lean et ce, durant les  premières années de vie.

(2) « Les états d’expérience optimale », Mihaly Csikszentmihalyi

(3)  Cf Onglet Accompagnement

start.jpg
prepa5.jpeg
prepa4.jpeg